Suivez-nous
ArabicEnglishFrench
Image | Alt

Présentation par les Terminales HLP de l’exposition “Un homme dans tous ses états”

  /  Actualités et projets   /  Présentation par les Terminales HLP de l’exposition “Un homme dans tous ses états”

Présentation par les Terminales HLP de l’exposition “Un homme dans tous ses états”

Le 13 octobre 2021, la classe de Terminale HLP (Humanité, Littérature et Philosophie) est allée voir une exposition nommée « A man in all his states » en centre-ville. Le but de cette sortie était de faire le lien entre les œuvres de l’artiste Essam Alaa et le thème abordé en classe, la représentation de soi. L’artiste se représente dans la plupart de ses tableaux. Les élèves ont eu l’opportunité de le rencontrer et avoir quelques explications de certains d’entre eux.

Sarah H., Farida H. et Lara S., élèves de Terminale HLP, vous présentent 3 de ses œuvres.

Sarah :

“Ce tableau, peint par Essam Alaa de sa collection « Un Homme dans tous ses états », représente la fin du monde.

Au premier plan, nous pouvons voir un homme écrivant quelque chose, un poème ou une prière, sur la terre noire.

Au second plan, nous pouvons voir des météorites en feu qui s’écrasent sur le sol. Le sol est même recouvert de magma qui coule mais n’arrive pas à l’homme.

Cependant, on dirait que l’homme ne réalise pas que c’est la fin du monde ou peut-être ne veut-il pas admettre que c’est la fin.”

Farida :

“Ici l’artiste cherche à transmettre l’image d’un homme perdu entre ses désirs, ses rêves, ses réalités…

L’homme est incapable de se contrôler. Il devient coupable puisqu’il est esclave de tout ce qui le dépasse, c’est pour cela qu’il est représenté comme un animal avec les mains menottées et les yeux fermés et soumis à soi-même.

Il n’a plus besoin de vue car sa tête (lampe) le contrôle. Celle-ci est attachée à des figures imaginaires qui correspondent aux responsabilités/ problèmes, tout ce qui est immatériel et que l’homme doit y faire face.

En somme, l’homme est représenté comme étant une machine qui défile des pensées. L’homme commence ainsi à perdre son rôle comme être humain.”

Lara :

“Ce tableau est une représentation de l’homme perdu dans le temps.

Dans le premier plan, on remarque une sorte de branche sur laquelle on trouve un corps sans âme pendu.

Le deuxième plan est coupé en deux parties. En haut, la nuit avec la lune, l’obscurité et les bâtiments noirs. En bas, le jour, avec un ciel bleu un peu nuageux, des bâtiments éclairés et le lever du soleil.

L’artiste cherche à montrer que l’homme est coincé par le temps, ici le jour et la nuit, et ne le contrôle pas.”